Carte MÉDIC Construction

Carte MÉDIC Construction

La carte MÉDIC Construction est le document qui confirme que le salarié ou le retraité est assuré. Elle indique également la période pour laquelle cette couverture s'applique.

Comme il y a deux périodes d’assurance par année, la carte est émise aux assurés à deux reprises : en juin pour la période d’assurance de juillet à décembre et en décembre pour la période d’assurance de janvier à juin.

La carte MÉDIC Construction permet également à l’assuré et à ses personnes à charge de bénéficier :

Le paiement direct signifie que MÉDIC Construction paie directement au pharmacien, au dentiste ou à l’hôpital la partie des frais remboursables selon la protection d’assurance dont bénéficie le salarié. Ainsi, l’assuré n’a pas à payer la totalité de ses frais et à attendre son remboursement; il ne paie que la portion qui lui revient.

Si le conjoint de l’assuré est reconnu par MÉDIC Construction, son nom est inscrit sur la carte MÉDIC Construction. Une carte est également produite à son intention. Aucune carte n’est produite pour les enfants à charge. Cependant, l’assuré peut utiliser la sienne en cas d’hospitalisation de son enfant à charge, lorsqu’il achète des médicaments pour lui ou lorsque son enfant reçoit des soins dentaires couverts par le régime de l’assuré.

En cas de perte de la carte MÉDIC Construction

L’assuré qui perd sa carte MÉDIC Construction doit en informer la Commission de la construction du Québec (CCQ). Une carte de remplacement est émise et la carte perdue est annulée.

À l’expiration de la carte MÉDIC Construction

Le salarié ou le retraité ayant une carte MÉDIC Construction a la confirmation qu’il est assuré durant la période qui y est indiquée. Si, à la fin juin ou à la fin décembre, le salarié ou le retraité n’a pas reçu sa nouvelle carte ou un avis l’informant qu’il ne peut pas être assuré à la prochaine période, il doit contacter la CCQ afin de clarifier sa situation.

En cas de déménagement

Le salarié ou le retraité doit aviser la CCQ de tout changement d’adresse afin de recevoir sa nouvelle carte MÉDIC Construction lorsqu’elle doit être remplacée.

  • Comment l'utiliser
  • Description de la carte

De façon générale, MÉDIC Construction assume une partie des frais admissibles des soins médicaux (médicaments, hospitalisation, soins dentaires, paramédicaux ou de la vue, etc.). L’assuré doit payer l’autre partie.

Les frais admissibles et les montants qui peuvent être remboursés sont présentés de façon sommaire dans les bulletin MÉDIC Construction. Il y a des bulletins pour le régime d’assurance de base et pour chacun des régimes supplémentaires.  

Lorsque l’assuré utilise sa carte, MÉDIC Construction paie directement au pharmacien, au dentiste, au professionnel de la santé ou à l’hôpital la partie des frais admissibles qui est remboursable selon la protection d’assurance dont bénéficient l'assuré et ses personnes à charge. Ainsi, l’assuré n’a pas à payer la totalité des frais ni à attendre son remboursement; il ne paie que sa partie. Le montant payé par l'assuré est le même, qu'il utilise sa carte MÉDIC Construction, qu’il transmette sa réclamation par MÉDIC en ligne ou qu'il l’envoie par la poste.

Achat de médicaments

L’usage de la carte MÉDIC Construction entraîne la substitution générique de certains médicaments prescrits par d’autres de qualité équivalente à prix moins élevé, s’il en existe. 

Si l’assuré refuse le remplacement d’un médicament par celui qui lui est suggéré, le montant du remboursement sera calculé en utilisant le prix du médicament générique (ou biosimilaire) le plus bas. 

Lorsque l’assuré n’utilise pas sa carte MÉDIC Construction à l’achat de médicaments, il doit payer le coût d’achat total et soumettre sa réclamation soit par MÉDIC en ligne, soit par la poste en remplissant le formulaire Demande d'indemnisation pour frais médicaux et soins professionnels.

Lorsqu’un assuré utilise sa carte MÉDIC Construction à l’achat de médicaments, il ne paie qu’une partie du coût total, selon la franchise et la coassurance prévues par son régime d’assurance. Le pharmacien facture directement à MÉDIC Construction le restant du montant à payer.

Paiement des frais d'hospitalisation

Pour payer les frais d’hospitalisation au Québec

Lors d’un séjour à l’hôpital au Québec, l’assuré peut présenter sa carte MÉDIC Construction pour payer ses frais d'hospitalisation (chambre pour soins actifs) ou ceux de ses personnes à charge. L’hôpital facture alors directement MÉDIC Construction jusqu’au montant maximum prévu par le régime d’assurance et réclame le reste à l’assuré.  

Pour payer les frais d’hospitalisation à l’extérieur du Québec

MÉDIC Construction prévoit des dispositions particulières dans ce cas. La section « urgence médicale à l’étranger » fournit plus d’informations.

Cette protection d’urgence médicale à l’étranger n’est pas offerte par tous les régimes d’assurance. Lorsque l’assuré détient cette protection, elle est indiquée sur sa carte MÉDIC Construction.

Paiement des soins dentaires

L’assuré peut utiliser sa carte MÉDIC Construction pour le paiement de ses soins dentaires lorsqu'il détient cette protection. La carte peut aussi être utilisée pour payer les soins dentaires d’une personne à charge de l’assuré, si cette personne ne bénéficie pas de protections pour les soins dentaires d’un autre régime que MÉDIC Construction.

Pour le paiement des soins dentaires de base (diagnostic, prévention, traitements mineurs, endodontie et parodontie), la carte MÉDIC Construction peut être présentée à un dentiste participant au programme de paiement direct. Le dentiste communique alors avec la Commission de la construction du Québec (CCQ) pour déterminer la partie des frais dentaires remboursés directement par MÉDIC Construction; l'assuré n'a qu'à payer la différence.

Les soins dentaires majeurs sont également couverts par le programme de paiement direct. Ils doivent cependant être autorisés par MÉDIC Construction avant d'être reçus. La procédure est la suivante :

  1. L'assuré doit obtenir d'un dentiste participant au programme de paiement direct un plan de traitement (estimation des frais) accompagné des radiographies pertinentes;
  2. L'assuré doit faire parvenir ce plan de traitement et les radiographies à MÉDIC Construction pour autorisation par MÉDIC en ligne ou par la poste;
  3. MÉDIC Construction envoie une lettre à l'assuré pour l'informer de sa décision d'accepter ou de refuser le remboursement des soins décrits au plan de traitement. Le salarié pourra aussi consulter la décision dans son dossier MÉDIC en ligne;
  4. Si le plan de traitement est accepté, l'assuré doit présenter à son dentiste sa carte MÉDIC Construction et la lettre autorisant le remboursement, lorsque les soins prévus par le plan de traitement sont reçus. Le dentiste communique alors avec MÉDIC Construction pour connaître le montant que l'assuré doit payer (il doit fournir le numéro d'enregistrement inscrit sur la lettre d'autorisation).

Il est à noter que les soins facturés par le dentiste doivent être identiques à ceux du plan de traitement autorisé par MÉDIC Construction.

Lorsque les soins dentaires (de base ou majeurs) ne peuvent pas être payés avec la carte MÉDIC Construction, le formulaire Demande d'indemnisation pour frais dentaires dûment rempli doit être envoyé à MÉDIC Construction. Un formulaire de réclamation approuvé par l'Association des chirurgiens dentistes du Québec (ACDQ) peut également être utilisé; l'assuré (salarié ou retraité) doit cependant inscrire son numéro d'assurance sociale sur ce formulaire. Il est aussi possible de faire une réclamation en utilisant MÉDIC en ligne.

Il est important de noter que certains régimes d'assurance ne couvrent pas les soins dentaires. Lorsque l'assuré bénéficie de la protection pour les soins dentaires, celle-ci est inscrite sur sa carte MÉDIC Construction.

Paiement des soins professionnels

Lors d’une visite chez un professionnel de la santé (chiropraticien, physiothérapeute, massothérapeute, etc.) participant au programme de paiement direct providerConnect, l’assuré doit présenter sa carte MÉDIC Construction. Le professionnel connaîtra immédiatement la partie des frais remboursée par MÉDIC Construction ; l’assuré n’aura qu’à payer la différence. 

Lorsque les frais ne peuvent pas être payés avec la carte MÉDIC Construction, l’assuré peut faire sa réclamation avec MÉDIC en ligne ou par la poste. 

1. Régime

Indique le régime d’assurance détenu par le salarié ou le retraité :

  • Le régime A offre la couverture d’assurance la plus complète;
  • Le régime D donne une protection d’assurance minimale;
  • Les régimes B et C offrent une couverture d’assurance intermédiaire entre A et D;
  • Le régime Z couvre seulement les médicaments;
  • Le régime d’assurance aux retraités est identifié par R1, R2 ou R3.

Si la lettre indiquant le régime (A, B, C, D ou R) est suivie du nom d'un métier, occupation ou spécialité, cela signifie que le salarié ou le retraité bénéficie des protections du régime d’assurance supplémentaire de ce groupe de salariés.

2. Période d’assurance

Indique la période durant laquelle le salarié ou le retraité est assuré. Selon la période, il est indiqué du 1er janvier au 30 juin d’une année spécifique ou du 1er juillet au 31 décembre d’une année spécifique.

3. Réserve

Le nombre d’heures accumulées dans la réserve du salarié ou du retraité à la dernière journée de la période de référence est indiqué sur sa carte. Il est important de noter que ce nombre peut varier après la date inscrite puisqu’il peut y avoir des modifications à la réserve d’heures à la hausse ou à la baisse.

4. Protections

Les principales protections dont bénéficient l’assuré ou ses personnes à charge sont inscrites sur les cartes MÉDIC Construction.

Certaines protections sont accordées seulement à l’assuré, d’autres sont offertes à l’assuré et à ses personnes à charge. Le Bulletin MÉDIC Construction fournit plus de renseignements sur les protections offertes par chacun des régimes d’assurance.

Le montant de la franchise et le pourcentage de coassurance s'appliquant à l'achat de médicaments sont indiqués dans cette section. Il est à noter que le pourcentage de coassurance est la portion du coût du médicament payée par l’assuré.

C’est également dans cette section qu’il est indiqué si l’assuré et ses personnes à charge bénéficient de protections d’assurance en cas d’urgence médicale à l’étranger.
X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de témoins, communément appelés « cookies » et autres traceurs nous permettant de vous proposer des contenus et des promotions adaptées à vos intérêts et de recueillir des statistiques de visites en vue d’améliorer votre expérience de navigation. Vous pouvez en tout temps bloquer la transmission des données grâce au module offert par Google.

Pour en savoir plus sur notre politique de confidentialité et conditions d'utilisation, cliquez ici.

Confirmer