Sondage - Anticipation de l'activité et des difficultés de recrutement des employeurs

Le nombre d’employeurs de l’industrie qui anticipe que le volume de travail devrait augmenter ou demeurer stable l’an prochain a légèrement diminué, passant de 86 % à 83 %, par rapport à l’automne dernier.

C’est ce que révèle le dernier sondage réalisé en mai dernier par la CCQ portant sur l’anticipation de l’activité et des difficultés de recrutement des employeurs dans l’industrie de la construction. 

Selon les employeurs sondés, la difficulté à embaucher de la main-d’œuvre est une fois de plus l’obstacle le plus important au bon fonctionnement de leur entreprise et la hausse des coûts de construction a pris de l’importance parmi leurs préoccupations. Également, comparativement aux derniers sondages, les employeurs ont délaissé quelque peu le report ou l’étalement de contrats parmi leurs stratégies pour faire face à la pénurie de main-d’œuvre, et doivent dorénavant former et embaucher davantage de travailleurs moins expérimentés.

Consultez le sondage

X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de témoins, communément appelés « cookies », et d'autres traceurs nous permettant de vous proposer des contenus et des promotions adaptées à vos intérêts et de recueillir des statistiques de visites en vue d’améliorer votre expérience de navigation. Vous pouvez en tout temps bloquer la transmission des données grâce au module offert par Google.

Pour en savoir plus sur notre politique de confidentialité et nos conditions d'utilisation, cliquez ici.

Confirmer