Coup d’envoi au programme de mentorat féminin de l’APECQ

20 octobre 2016

Le 15 octobre 2016, l’Association patronale des entreprises en construction du Québec (APECQ) lançait son programme de mentorat s’adressant aux femmes professionnelles et entrepreneures de l’industrie.

Les 14 mentorées et les 14 mentor(e)s de la première cohorte étaient convié(e)s à une formation d’initiation au mentorat, suivie d’une séance de rencontres éclair préalable au jumelage.

Le groupe des mentorées se compose de femmes occupant des fonctions de direction, notamment des propriétaires d’entreprises, des architectes et des chargées de projets. Oeuvrant dans différentes sphères d’activités, les mentor(e)s – 11 femmes et 3 hommes – comptent un minimum de 8 années d’expérience dans l’industrie de la construction.

Lire quelques témoignages de mentorées et de mentor(e)s 

Au Québec, l’industrie de la construction compte seulement 1,48%  de femmes sur les chantiers et environ 10% de professionnelles, la plus faible proportion pour une province canadienne. En collaboration avec d’autres acteurs du milieu, l’APECQ s’est engagée à accroître de façon durable le nombre de femmes dans l’industrie, de même qu’à les soutenir dans les défis auxquels elles font face à différentes étapes de leur parcours.

Le directeur général de l’APEQ, Daniel Barbeau, était présent pour accueillir les participant(e)s : « Il n’est pas acceptable que les femmes soient exclues d’un secteur aussi névralgique de l’économie. Nous allons favoriser leur intégration, ainsi que leur accès à des postes de direction, par des initiatives concrètes comme ce programme de mentorat qui s’amorce. Au Québec, nous sommes la première association patronale de l’industrie à offrir un tel programme. »

« Les femmes doivent pouvoir s’épanouir professionnellement dans un milieu accueillant et égalitaire. Et la mixité hommes-femmes est un volet important de nos efforts pour moderniser notre industrie et y instaurer une culture axée sur l’ouverture », a-t-il ajouté.

La CCQ salue l’initiative de l’APECQ et estime que la présence de femmes occupant des postes de décision dans les projets de construction au Québec sera un facteur positif pour intégrer davantage de femmes exerçant des métiers de la construction sur les chantiers.

Le mentorat : une formule de choix pour les dirigeantes de demain

En partenariat avec l’organisme Les Elles de la construction, la Commission de la construction du Québec (CCQ) et quelques entreprises privées, l’APECQ a obtenu en 2015 une subvention substantielle de Condition féminine Canada afin de mettre sur pied le programme de mentorat. Échelonnée sur trois ans, la subvention permet notamment au programme de compter sur une coordonnatrice à temps plein, Laurence Matte Guilmain, titulaire d’une maîtrise en relations industrielles.

«  Dans un premier temps, nous avons réalisé une étude des besoins. Le mentorat ayant fait ses preuves auprès des professionnel(le)s aspirant à exercer des fonctions de direction, c’est parmi cette catégorie de travailleuses que nous avons recruté les futures mentorées. »

Grâce à cette formule de transmission du savoir, les mentorées obtiennent les conseils d’une personne d’expérience afin de développer leur leadership et d’autres habiletés relevant du savoir-être, qui leur permettront d’atteindre les objectifs qu’elles auront ciblés. Le programme de mentorat de l’APECQ : la construction de demain! leur procure l’encadrement requis pour réaliser la démarche avec succès.

Laurence Matte Guilmain explique : « Parmi les obstacles qui freinent les professionnelles dans l’industrie de la construction, notons les préjugés sur leur compétence. Davantage que pour les hommes au même stade de leur carrière, on doute de leur capacité à diriger des équipes, des projets. Grâce au mentorat, elles seront mieux outillées pour briser le plafond de verre entravant leur ascension professionnelle. »

Les duos débuteront leur relation mentorale en novembre, pour une durée de 15 mois, à raison d’au moins une rencontre mensuelle. Des ateliers thématiques leur seront également proposés au cours du programme.

Un blogue permettra aux participant(e)s, de même qu’à toute personne intéressée par cette initiative, de suivre son évolution à http://www.apecq.org/00APECQ/mentorat