Fermeture du comptoir de service à la clientèle à Baie-Comeau

7 avril 2016

La Commission de la construction du Québec annonce que son comptoir de service à la clientèle de Baie-Comeau, situé au 896, rue Leventoux, fermera ses portes le 22 juillet prochain. Cette décision a été entérinée le 6 avril dernier par le conseil d’administration de la CCQ.

Une présence régionale maintenue
La CCQ continuera d’offrir des services de qualité à sa clientèle de la région de Baie-Comeau. Il est important de rappeler que tous les services qui sont offerts actuellement par les comptoirs sont également disponibles par d’autres moyens, notamment par téléphone et en ligne.

  • Les services d’inspection de chantiers sont entièrement préservés;
  • La fermeture du bureau n’entraîne aucun impact sur les services de référence de la main d’œuvre. La CCQ maintient sa participation au Comité sur l’embauche de la main d’ouvre régionale sur la Côte-Nord.
    • En effet, plusieurs moyens sont déployés par la CCQ pour favoriser l’embauche régionale sur la Côte-Nord : ces mesures ne dépendent pas des comptoirs de services à la clientèle, mais sont administrées au siège social de la CCQ.

Par ailleurs, des mesures de transition pour la clientèle de Baie-Comeau et des environs seront mises en place, afin d’assurer l’accès à certains services, notamment la tenue de séances d’examens de qualification professionnelle.

Les détails des mesures spécifiques de maintien d’une présence à Baie-Comeau seront annoncés au cours des prochaines semaines.

Une décision de saine gestion des sommes confiées à la CCQ
Cette décision s’inscrit dans les choix budgétaires auxquels l’organisme est confronté, alors que le ralentissement de l’activité dans l’industrie de la construction entraîne une diminution de ses revenus.

En ce sens, la CCQ doit s’assurer de gérer les sommes qui lui sont confiées par les travailleurs et employeurs de façon judicieuse.

Des niveaux de service comparables entre les régions
La Côte-Nord demeurait la seule région qui dispose de deux comptoirs, un à Baie-Comeau et un autre à Sept-Îles.

La CCQ reconnaît que les distances sont grandes sur le territoire de la Côte-Nord. Par contre, cette réalité est tout aussi tangible dans d’autres régions du Québec, qui bénéficient des services efficaces d’un seul bureau régional.

Afin de fournir des services comparables entre les régions, il devient opportun pour la CCQ de réviser son offre de service sur la Côte-Nord.

Un achalandage à la baisse
Force est d’admettre que le volume de demandes de la part de la clientèle pour ce bureau est moins élevé que dans les autres comptoirs de service à la clientèle ailleurs au Québec, et qu’il diminue sans cesse depuis 2013.

Ainsi, son maintien impliquerait des dépenses importantes pour la CCQ, qui, dans le contexte économique et budgétaire actuel, sont difficiles à justifier.