Rapport de consultation sur les définitions de métiers

8 octobre 2015

Une étape franchie vers des définitions de métiers renouvelées

La Commission de la construction du Québec (CCQ) rend public le Rapport de consultation sur les définitions de métiers, qui fait état des résultats de la consultation menée au cours de l’été 2015. Ce processus vise à évaluer les activités comprises dans les métiers de la construction, afin qu’elles reflètent la réalité et les besoins changeants de l’industrie.

« Nous visons d’abord et avant tout à assurer que les métiers sont définis de façon à offrir plus de souplesse à l’industrie et une meilleure employabilité pour les travailleurs. Il faut savoir que les définitions des métiers ont été très peu revues au cours des 30 dernières années. C’est donc un immense travail qui a été accompli durant les des derniers mois. L’industrie démontre ainsi qu’elle est capable de discuter de ces enjeux », a déclaré Diane Lemieux, présidente-directrice générale de la CCQ.

Ce rapport de consultation est un premier pas vers une révision de la définition de certains métiers de la construction, pour lesquels des enjeux particuliers ont été soulevés par différents acteurs de l’industrie. Il fait état des observations reçues et des étapes qui suivront cette consultation, en vue d’éventuelles modifications réglementaires.

La consultation, qui s’est tenue du 8 juin au 14 août 2015, concernait neuf sujets bien circonscrits. La CCQ a reçu 84 mémoires et 88 commentaires, en grande majorité de la part d’associations patronales et syndicales, d’entreprises et de groupes de la société civile concernés par les modifications proposées.

« Il est fondamental que les acteurs de l’industrie de même que tous les groupes concernés par les sujets à l’étude nous éclairent, grâce à leur expertise quant aux différents sujets abordés dans le cadre de la consultation. La réflexion autour des définitions de métiers doit s’appuyer sur un dialogue avec les partenaires qui composent la dynamique du marché du travail actuel », a ajouté la présidente-directrice générale.

Étapes à venir
La CCQ poursuivra les travaux au cours des prochains mois, afin de compléter les analyses des impacts des changements proposés aux définitions de métiers.

« Nous avons maintenant l’obligation d’étudier la définition des métiers tous les cinq ans. Ce processus est prévu dans la Loi sur les relations du travail, la formation professionnelle et la gestion de la main-d'œuvre dans l'industrie de la construction (Loi R-20); il vise à assurer que la définition des métiers reflète bien la réalité et les besoins de l’industrie. Dans la foulée de la consultation menée cet été, la CCQ analysera les questions relatives aux impacts économiques, sur l’employabilité ou encore sur la formation pour nous assurer de proposer des solutions durables et porteuses d’avenir », a conclu Mme Lemieux.

Nous vous invitons à télécharger le Rapport de consultation sur la définition de métiers ou à consulter la section de notre site consacrée à la consultation.