Le siège social de la Commission de la construction du Québec certifié LEED Or

3 février 2015

Le siège social de la Commission de la construction du Québec (CCQ) vient de recevoir la certification LEED pour les nouvelles constructions, niveau Or, se classant ainsi parmi les bâtiments verts les plus performants en Amérique du Nord.

Cette marque de reconnaissance convoitée lui a été délivrée par le Conseil du bâtiment durable du Canada, au terme d’une évaluation rigoureuse s’articulant autour de six grandes familles de critères : aménagement écologique des sites ; gestion efficace de l’eau ; énergie et atmosphère ; matériaux et ressources ; qualité des environnements intérieurs ; et innovation et processus de design.

« Nous sommes très fiers de cet accomplissement, indique la présidente-directrice générale de la CCQ, Diane Lemieux, d’autant plus que nous visions initialement la certification Argent. Mais, de concert avec nos équipes de conception et de construction, nous avons su faire des choix judicieux qui ont permis d’optimiser la performance environnementale de notre projet et d’atteindre un niveau de certification supérieur dans le respect des budgets établis. »

Consommant 47 % moins d’énergie (assortie d’une réduction des coûts de 55 %) et 38 % moins d’eau potable qu’un bâtiment standard comparable, le siège social de la CCQ est le fruit de l’intégration de nombreuses stratégies et mesures durables. Parmi elles, mentionnons :

  • une enveloppe thermique performante ;
  • l’apport de l’énergie solaire passive et de la luminosité naturelle ;
  • l’accent mis sur les vues sur l’extérieur (près de 80 % des occupants en bénéficient) ;
  • l’installation d’une membrane de toiture blanche à haute émissivité ;
  • la récupération de la chaleur sur l’air vicié et de celle de la salle des serveurs ;
  • la mise en place d’un aménagement paysager sans irrigation ;
  • le recours à des appareils de plomberie à faible débit ;
  • l’utilisation de matériaux avec contenu recyclé ;
  • l’usage de finis à faible teneur ou exempts de composés organiques volatils ;
  • et la récupération de la presque totalité des déchets de construction au chantier.

« Notre édifice se pose aujourd’hui comme un modèle sur les plans du design, du respect de l’environnement, de l’efficacité énergétique et du confort de ses occupants, dit Diane Lemieux. C’est un bâtiment d’avant-garde, mais empreint en même temps de sobriété. Il est à l’image de l’industrie qu’il dessert, qui l’a financé et construit : innovateur, tout en maximisant l’utilisation des ressources à sa disposition. »

Situé dans le cadran nord-est de l’avenue Christophe-Colomb et du boulevard Crémazie Est, le nouvel immeuble de la CCQ a été érigé entre juin 2010 et décembre 2011. Totalisant 150 000 pieds carrés, répartis sur huit étages, il réunit la majorité du personnel du siège social de l’organisation.