Recoupement des tâches concernant les travaux d’isolation et d’étanchéisation de l’enveloppe du bâtiment

Métiers et occupations concernés

  • Briqueteur-maçon
  • Calorifugeur
  • Charpentier-menuisier
  • Cimentier-applicateur
  • Couvreur
  • Ferblantier
  • Monteur-mécanicien (vitrier)
  • Titres occupationnels

Situation observée

Plusieurs activités reliées à l’isolation et à l’étanchéisation de l’enveloppe du bâtiment sont réalisées par différents métiers et occupations. Par ailleurs, l’évolution constante des normes environnementales et des pratiques énergétiques semble amener les travailleurs et les employeurs à se spécialiser dans les tâches d’isolation en lien avec les métiers et les occupations concernés. Cette évolution du marché du travail semble engendrer des situations problématiques quant aux aspects suivants :

  • Organisation et coordination du travail sur les chantiers de construction
    Certains métiers ont des juridictions exclusives sur des tâches similaires en lien avec l’isolation et l’étanchéisation de l’enveloppe du bâtiment, ce qui peut complexifier la réalisation des étapes de construction. Selon le matériau utilisé ou l`endroit du bâtiment où s’effectue le travail, l’entrepreneur doit faire appel au bon métier pour exécuter certaines de ces tâches. Par exemple, poser une membrane imperméabilisante sur une fondation est de la compétence d’un cimentier-applicateur, alors que la pose d’une membrane de même type sur la toiture doit être exécutée par un couvreur, sauf s’il s’agit d’un toit en béton.

  • Recrutement et maintien de la main-d’oeuvre compétente au sein des entreprises
    Selon les définitions de métier actuelles, les activités reliées à l’isolation représentent souvent une seule tâche des métiers concernés. Or, les travaux d’isolation sont variés et utilisent de nombreuses techniques de travail touchant plusieurs métiers, voire des occupations. Le travailleur possédant un seul certificat de compétence compagnon semble généralement ne pas avoir la polyvalence nécessaire afin de répondre à l’ensemble des besoins des entreprises spécialisées dans ce secteur.

    Par ailleurs, le travailleur embauché par des entreprises spécialisées dans le domaine de l’isolation n’a souvent pas effectué les autres tâches propres à son métier. Pour remédier à cette situation et assurer son employabilité dans son métier ou son occupation, ce travailleur est susceptible de quitter l’entreprise afin d’assurer son employabilité dans son métier ou son occupation. Les coûts engendrés par le taux de roulement et le temps consacré à l’apprentissage du travailleur sont alors assumés par les entreprises spécialisées dans ce domaine.

    Finalement, l’entreprise qui spécialise sa main-d’oeuvre en isolation peut se retrouver en contravention du Règlement sur la formation professionnelle de la main-d'oeuvre de l'industrie de la construction de la main-d'oeuvre de l'industrie de la construction, car elle n’utilise pas la main-d’oeuvre détentrice de la bonne qualification pour faire le travail attendu.

  • Formation et qualification de la main-d’oeuvre
    Un apprenti doit être affecté à l’apprentissage exclusif de son métier. S’il s’est spécialisé tout au cours de son apprentissage dans la réalisation de la tâche relative à l’isolation propre à son métier, ce travailleur peut éprouver de la difficulté à réussir son examen de qualification professionnelle, qui évalue son aptitude à exercer toutes les tâches de son métier et ainsi devenir compagnon.

Pistes de solution possibles

  1. Regroupement des tâches à l’intérieur d’un seul métier
    Regrouper l’ensemble des activités nécessaires à la réalisation des tâches d’isolation et d’étanchéisation de l’enveloppe du bâtiment au sein d’un seul métier, tout en laissant aux autres métiers et occupations leurs tâches d’isolation.

  2. Ajout d’une tâche partagée entre les métiers concernés
    Donner à plusieurs des métiers concernés la même tâche qui rassemblerait toutes les activités d’isolation et d’étanchéisation de l’enveloppe du bâtiment. Cette tâche ferait alors partie de chaque métier respectif et serait intégrée à la formation initiale pour pouvoir être exécutée à partir de la première année d’apprentissage.

  3. Création d’une habilitation spécifique
    Créer une habilitation relative à l’isolation et d’étanchéisation de l’enveloppe du bâtiment et permettre aux compagnons et aux apprentis de dernière année de chaque métier de détenir l’habilitation, à la suite de la réussite de la formation adéquate et de l’examen de qualification associée à cette habilitation. Il s’agit ici d’identifier des activités transversales qui sont accessibles à plusieurs métiers et occupations.

Questions auxquelles vous êtes invité à répondre dans votre mémoire

  1. Parmi les solutions proposées, laquelle peut atténuer ou régler la situation en lien avec les travaux d’isolation et d’étanchéisation de l’enveloppe du bâtiment? Expliquez votre réponse.

  2. Avez-vous une autre solution à proposer ? Comment votre proposition règle-t-elle ou atténue-t-elle la situation ? Expliquez votre position.

Statistiques et données pertinentes

Fiche : Recoupement des tâches concernant les travaux d’isolation et d’étanchéisation de l’enveloppe du bâtiment (version imprimable)

 

La période pour déposer un mémoire ou acheminer un commentaire est terminée. Merci à tous ceux qui ont participé à cette consultation.


Logo Adobe Reader