Examen Mécanicien en protection-incendie

IMPORTANT : Jusqu'à nouvel ordre, les questions de cet examen de qualification ne tiennent pas compte des modifications adoptées de la nouvelle version du Code de construction du Québec, Chapitre 1, Bâtiment, et Code national du bâtiment, entrée en application le 15 juin 2015.

La durée de l’examen est de 3 heures. L’examen comporte 61 questions et chacune d’elles vaut 1 point. Le seuil de réussite exigé est de 60 %. Le matériel fourni vous servant à passer l’examen comprend une calculatrice, un crayon, une gomme à effacer et une feuille blanche. Aucun autre matériel ou document de référence n’est autorisé durant l’examen.

Éléments de compétence pouvant faire l'objet de questions

Section 1 – Prendre connaissance des travaux à effectuer (20 %)

  • Reconnaitre les normes applicables aux différents systèmes
  • Décrire les caractéristiques et le fonctionnement des différents systèmes  (sous eau, sous air, préaction, déluge, mousse, etc.)
  • Interpréter les plans et les devis 

Section 2 – Installer et modifier les systèmes de gicleur (50 %)

  • Installer des supports et des ancrages de tuyauterie
  • Choisir et préparer la tuyauterie
  • Effectuer des calculs de tuyauterie
  • Installer des accessoires de tuyauterie
  • Installer les supports et des séparations (joints) antisismiques
  • Sélectionner et poser les gicleurs
  • Installer la canalisation souterraine
  • Installer le dispositif antirefoulement (DAr)
  • Installer une salle d’incendie et ses accessoires (incluant la pompe à incendie)
  • Effectuer des modifications sur un système de gicleur existant
  • Tester les systèmes de protection-incendie

Section 3 – Raccorder les composants des systèmes de gicleurs et des systèmes spéciaux de protection-incendie (15 %)

  • Installer et raccorder les différents composants  d’activation, de surveillance et d’alarme des systèmes de protection-incendie
  • Effectuer les tests sur les systèmes d’activation (de déclenchement, de fumée, délais de réaction, etc.)
  • Faire la mise en marche d’un système

Section 4 – Assurer le bon fonctionnement des systèmes de protection incendie (15 %)

  • Planifier les travaux d’inspection,  d’entretien et de réparation
  • Déterminer la fréquence d’inspection et de remplacement des différents composants et accessoires
  • Vérifier l’état et le fonctionnement d’un système de protection-incendie, de ses composants et de ses accessoires
  • Entretenir les différents composants  (compresseur, pompe à incendie)
  • Réparer un système (diagnostiquer le problème) 

Exemples de questions d’examen de qualification provinciale.

Documentation suggérée

La documentation suggérée constitue un outil non négligeable pour vous aider dans votre préparation à l’examen. Cependant, ce sont la qualité des compétences et la diversité des expériences acquises pendant votre apprentissage qui demeureront votre meilleur atout pour réussir l’examen.

  • NATIONAL FIRE PROTECTION ASSOCIATION (ÉTATS-UNIS). CENTRE NATIONAL DE PRÉVENTION ET DE PROTECTION (FRANCE). Installation de systèmes sprinkleurs : NFPA 13, éd. 2013. Saint-Marcel : CNPP, 2013, 1 v. (511 p).

  • NATIONAL FIRE PROTECTION ASSOCIATION (ÉTATS-UNIS); CENTRE NATIONAL DE PRÉVENTION ET DE PROTECTION (FRANCE). Norme pour l’installation de pompes fixes contre l’incendie : NFPA 20, éd. 2010. Saint-Marcel : CNPP, 2009, 163 p.