Partenariat avec l’UPAC

Depuis 2011, l’Unité permanente anticorruption (UPAC) accueille des experts de la Commission de la construction du Québec (CCQ) pour traiter les dossiers de l’industrie de la construction.

L’UPAC : son rôle et son mandat

Les pratiques de corruption, de collusion et de malversation sont inacceptables et ne sont pas tolérées au Québec.

L’UPAC est une organisation qui, sous la responsabilité du commissaire à la lutte contre la corruption, coordonne et dirige les forces et expertises en place au sein du gouvernement pour lutter contre la corruption.

L’UPAC collabore également avec les acteurs suivants afin de lutter contre la corruption :

L’Unité autonome de vérification de la CCQ

La CCQ dispose d’une unité autonome de vérification (UAV) qui travaille en étroite collaboration avec l’UPAC.

L’UAV a été mise en place selon les dispositions de la Loi concernant la lutte contre la corruption. Relevant directement de la présidente-directrice générale de la CCQ et sous la coordination du commissaire associé de l’UPAC, cette unité est affectée à différents mandats de vérification concernant l’octroi et la gestion de contrats publics. Elle participe notamment au processus d’évaluation qui permet à une entreprise d’obtenir l’autorisation pour exécuter des travaux dans le secteur public.


Signaler une situation non conforme