L’ordonnance qui empêche une grève illégale des grutiers devient permanente

13 décembre 2018

Le Tribunal administratif du travail a rendu permanente l’ordonnance qu’il avait émise provisoirement le 21 juin dernier, pour mettre fin à la grève et aux ralentissements de travail des grutiers.

En clair, cela signifie qu’il ne sera plus possible d’avoir recours à une grève illégale ou à des ralentissements de travail pour contester les modifications réglementaires qui touchent le métier de grutier.

Si des personnes choisissaient de défier cette ordonnance, elles seraient passibles d’outrage au tribunal. Ces personnes s’exposeraient à des amendes qui peuvent atteindre 50 000 $, et même une peine d’emprisonnement.

Les associations syndicales visées par l’ordonnance devront la communiquer à leurs membres afin de leur rappeler leurs obligations, au cours des prochains jours.

En rappel