L’industrie de la construction franchit le cap des 3000 femmes sur les chantiers

15 juin 2018

La Commission de la construction du Québec (CCQ) dévoile aujourd’hui le bilan annuel 2017 du Programme d’accès à l’égalité des femmes dans l’industrie de la construction (PAEF) 2015-2024, ainsi que l’annexe qui présente les réalisations des associations patronales et syndicales. Globalement, les différentes mesures prévues au PAEF sont en bonne voie de réalisation. L’ensemble des partenaires sont à l’œuvre pour concrétiser leurs engagements respectifs.

Selon Diane Lemieux, présidente-directrice générale de la CCQ, « En 2017, le nombre de femmes actives sur les chantiers a connu une hausse notable de 20 %, permettant de franchir le cap des 3 000 travailleuses. Cela est une bonne nouvelle. Avec 500 femmes de plus qu’en 2016, leur proportion a fait un bon significatif de 1,62 % en 2016 à 1,91 % en 2017. Certes, l’atteinte de la cible de 3 % de femmes d’ici la fin de 2018 s’annonce difficile, mais l’effet d’accroissement est irréversible, soutenu par une industrie dans l’action et mobilisée. »

Un bilan 2017 positif

La CCQ dévoile ainsi un bilan positif de la troisième année de mise en œuvre du PAEF 2015-2024. Rappelons que ce programme d’industrie d’une durée de neuf ans est réparti en trois phases, dont la première s’échelonne jusqu’à la fin de l’année 2018, et qu’il fixe la cible d’augmenter à 3 % la proportion de femmes actives dans l’industrie pour rejoindre la moyenne canadienne. En 2017, le niveau de réalisation des 40 mesures de la phase 2015-2018 est passé à 77 %, comparativement à 66 % en 2016 et à 53 % en 2015. Ainsi, l’ensemble des 40 mesures sont maintenant démarrées, dont 18 sont réalisées et 10 sont à un niveau avancé.

À cette occasion, la CCQ également publiques le Portrait statistique 2017 des femmes dans l'industrie de la construction et les Fiches statistiques par métier et occupation spécialisée dans la construction 2013-2017.

Pour avoir accès au Service d’accompagnement pour l’intégration des femmes dans l’industrie de la construction, toute personne peut communiquer le service à la clientèle de la CCQ.

Phase 2015-2018 du PAEF

La première phase du PAEF compte 40 mesures portées par différents partenaires – dont 22 sont sous la responsabilité de la CCQ. On y trouve aussi 51 engagements formulés par les associations syndicales et patronales, qui font l’objet d’une annexe au bilan 2017.

Ces mesures s’articulent autour de trois grandes orientations :

  1. soutenir le parcours des femmes;
  2. créer un milieu favorable;
  3. assurer une responsabilité partagée.

Soulignons que le PAEF s’inscrit dans le sens du plan d’action gouvernemental Pour que l’égalité de droit devienne une égalité de fait.