Bilan de la deuxième année du Programme d’accès à l’égalité des femmes dans l’industrie de la construction (PAEF)

22 juillet 2017

La CCQ dévoile aujourd’hui le bilan 2016 du Programme d’accès à l’égalité des femmes dans l’industrie de la construction (PAEF) 2015-2024, ainsi que l’annexe qui présente les réalisations des associations patronales et syndicales. Globalement, les différentes mesures prévues au PAEF sont en bonne voie de réalisation. L’ensemble des partenaires sont à l’œuvre pour concrétiser leurs engagements respectifs.

Le bilan en quelques chiffres

En 2016, le nombre de femmes a augmenté de près de 10 %, faisant passer la proportion de femmes actives de 1,48 % à 1,62 %. Globalement, le niveau de réalisation des 40 mesures de la phase 2015-2018 est passé à 66 % en 2016, comparativement à 53 % en 2015. Ainsi, 38 des 40 mesures sont maintenant démarrées en 2016, dont 13 sont même réalisées.

La CCQ, un partenaire en action

La CCQ a lancé en 2016 des initiatives majeures lui permettant de réaliser plusieurs mesures sous sa responsabilité :

  • La réglementation a été changée afin d’accélérer l’accès des femmes à l’industrie et de favoriser leur maintien en emploi. Ces changements réglementaires stimulent d’ailleurs l’intérêt des entreprises à embaucher des femmes, et les femmes répondent à l’appel. Les six premiers mois de l’année 2017 ont vu l’arrivée d’autant de femmes que toute l’année 2016; ce sont plus de 500 femmes qui ont déjà pu bénéficier des mesures d’accès pour les femmes après seulement 6 mois d’implantation.
  • La CCQ a mis sur pied le Service d’accompagnement pour l’intégration des femmes dans l’industrie de la construction à l’intention des femmes et de toute autre personne souhaitant les soutenir.
  • La campagne La mixité en chantier, dont le message principal est « Femme ou homme, c’est la compétence qui compte », a été déployée pour sensibiliser les femmes, les entreprises et les partenaires de l’industrie, de même que le grand public.
  • Dans le cadre de l’entrée en vigueur de ces nouvelles mesures, une tournée d’information sur le PAEF auprès du personnel de la CCQ a été réalisée.

Un défi collectif

Le PAEF se distingue des autres programmes d’accès à l’égalité d’autres industries puisque, par nature, il est collectif. C’est donc toute l’industrie et ses partenaires qui doivent relever le défi de la diversité dans le monde de la construction. La CCQ va d’ailleurs intensifier ses efforts pour que les mesures qu’elle a inscrites au programme portent fruit.

Consultez le Bilan 2016 du PAEF et son annexe.