Opération de conformité sur les chantiers de construction

Le secteur de la finition intérieure dans la mire de la CCQ cet automne

16 novembre 2016

Tout au long du mois de novembre, et ce, jusqu’au 10 décembre prochain, la Commission de la construction du Québec (CCQ) accentuera sa présence sur les chantiers de construction où des travaux de finition intérieure sont exécutés. Cette opération ciblera particulièrement les activités de peinture, de plâtrage tel le tirage de joints, ainsi que l’installation de panneaux de gypse.

« En 2015, nos inspecteurs constataient des infractions dans plus du tiers des visites de chantier où il y avait des travaux de peinture et de plâtrage. C’est presque trois fois plus que la moyenne de l’industrie, indique Jean-Guy Gagnon, vice-président – Opérations de la CCQ. On observe régulièrement les mêmes stratagèmes dans ce secteur. Entre autres, il y a de nombreux travailleurs qui sont payés “au pied carré” et non à l’heure comme prévu aux conventions collectives. Il y a aussi des entrepreneurs qui demandent à leurs employés de se créer temporairement une compagnie pour ensuite être en mesure de leur sous-traiter le travail en économisant sur les coûts de main-d’œuvre. »

Ce taux de non-conformité élevé s’explique notamment par la nature des activités plus propice à la rémunération à forfait, la courte durée sur laquelle s’échelonnent ce type de travaux et le fait que les chantiers concernés ne sont souvent pas visibles de l’extérieur d’un bâtiment. « Pour améliorer la situation dans ce secteur, il est important de pouvoir compter sur la collaboration des gens sur les chantiers pour dénoncer ceux qui ne respectent pas les règles », insiste Jean-Guy Gagnon.

Au cours de l’opération, la CCQ sensibilisera les principaux acteurs, dont les associations patronales et syndicales de l’industrie, à l’importance de signaler toute situation non conforme. L’organisme compte également rencontrer 1 200 travailleurs et 1 200 employeurs œuvrant dans le secteur concerné, soit 12 % de plus d’intervenants que pour la même période en 2015.

Rappelons que cette opération est la deuxième du genre à être menée par la CCQ cette année. En effet, une présence accrue a été assurée cet été sur les chantiers de génie civil et de voirie, ce qui avait permis de faire chuter du tiers le taux de non-conformité dans ce secteur.