Sur l’eau comme sur la route, soyez prudents!

15 juillet 2015

Pour une deuxième année consécutive, la Commission de la construction du Québec (CCQ) est fière de s’associer à la Sûreté du Québec (SQ) dans le cadre de sa campagne annuelle sur la sécurité routière et récréotouristique afin d’encourager l’ensemble des membres de l’industrie à faire preuve de prudence et à adopter des comportements sécuritaires au volant d’un véhicule ou d’une embarcation. Tout le monde aime partir en vacances, mais il est encore plus important d’en revenir en santé!

Chaque année, c’est plus de 80 % des travailleurs et des employeurs de l’industrie, ainsi que leurs proches, qui sont en congé pendant les vacances de la construction.

De nombreux travailleurs et employeurs de l’industrie de la construction sont des amateurs de plein air. Lors du congé annuel d’été qui approche à grands pas, plusieurs d’entre vous planifieront, si ce n’est déjà fait, un voyage de pêche ou quelques journées de balade familiale en bateau. La Sûreté du Québec, en collaboration avec la Commission de la construction du Québec, en profite pour vous rappeler quelques conseils utiles lorsque vous naviguez sur les magnifiques cours d’eau du Québec.

Portez votre gilet de sauvetage en tout temps

Que vous soyez sur l’eau ou à proximité de l’eau, le port d’un gilet de sauvetage pourrait vous sauver
la vie. Rappelez-vous que la taille du gilet de sauvetage doit toujours être appropriée pour chaque personne à bord.

Si vos petits moussaillons vous accompagnent, veillez à ce que leur gilet de sauvetage contienne les éléments de sécurité suivants :
- Un grand col pour soutenir leur tête hors de l’eau;
- Des attaches à la taille ou des fronces élastiques à l’avant et à l’arrière;
- Une courroie de sécurité à l’entrejambe pour l’empêcher de glisser au-dessus de leur tête;
- Des courroies de sécurité avec boucles;
- Une bande réfléchissante.

Assurez-vous d’avoir en votre possession les documents et l’équipement requis à bord de l’embarcation

Les documents qui peuvent vous être demandés sont principalement votre permis d’embarcation de plaisance, l’immatriculation de l’embarcation, votre preuve de compétence et vos pièces d’identité.
Il est donc nécessaire de les avoir avec vous en permanence.

En ce qui concerne les exigences minimales en matière d’équipement de sécurité, elles varient selon le type et la longueur de l’embarcation. Il est donc recommandé de toujours s’informer à ce sujet avant de vous lancer dans votre escapade maritime.

Avoir l’habileté pratique pour naviguer votre embarcation avec précision

Comme pour tout type de véhicule, que ce soit sur la terre ferme ou sur l’eau, il est important de maîtriser correctement la conduite de votre embarcation. Par exemple, vous pourriez ne pas vous sentir en sécurité aux commandes d’une motomarine, bien que vous ayez le droit de la conduire. Suivre un cours pratique de navigation est généralement une excellente façon d’augmenter votre niveau de confiance et de contrôle à la barre de votre embarcation.

Pour en apprendre davantage sur la sécurité nautique, consultez le site Web de la SQ. Vous y trouverez de nombreux conseils pratiques et le Guide de sécurité nautique, publié par Transports Canada (TP-511F).

Sur les sentiers en VTT, je mets la pédale douce

Une autre activité bien populaire en été est la balade en véhicule tout-terrain (VTT), notamment les quads. Rappelez-vous que lorsque vous conduisez ce type de véhicule, vous devez porter un casque en tout temps, et ce, que vous soyez ou non sur un sentier. Sachez également que si vous circulez en sentier, la limite de vitesse est de 50 km/h.

En 2014, la Sûreté du Québec a enregistré 26 collisions mortelles et 121 collisions avec blessés graves liées à la conduite d’un VTT. Plusieurs de ces événements malheureux auraient pu être évités simplement en réduisant la vitesse et en adoptant des comportements sécuritaires et responsables.

Bonnes vacances!

Comission de la construction du Québec/Sûreté du Québec