La CCQ salue la persévérance de femmes qui ont choisi de se former dans un métier de la construction

26 juin 2015

Dans le cadre de l’édition 2014-2015 du concours Chapeau, les filles!, la Commission de la construction du Québec (CCQ) a remis deux bourses de 2 000 $ à deux étudiantes du domaine de la construction. Les deux récipiendaires sont Madame Kim Santoire, étudiante en charpenterie-menuiserie, lauréate au volet Métiers de la construction, et Madame Ariane Grenier, également étudiante en charpenterie-menuiserie, lauréate au volet Entrepreneure de construction

Chapeau les filles 2015

Rappelons que, le 23 mars dernier, la CCQ a lancé le nouveau Programme d’accès à l’égalité des femmes de l’industrie de la construction (PAEF 2015-2024). Ce programme reflète une mobilisation sans précédent sur la question de la place des femmes dans les métiers et occupations de la construction. En effet, tous les acteurs patronaux et syndicaux de l’industrie ainsi que plusieurs ministères et organismes et centres de formation prennent part à l’élaboration et à la mise en œuvre du programme.

À l’heure actuelle, la proportion de femmes dans les métiers et occupations de la construction s’élève à 1,4 % et elles ne représentent que 4% des entrées dans l’industrie. La nouvelle mouture du PAEF cible à atteindre au moins 3% de femmes sur les chantiers d’ici 2018, et ce, notamment, par la mise en place de moyens efficaces afin de les intéresser à travailler dans l’industrie.

La CCQ est particulièrement fière de s'associer au concours Chapeau les filles ! qui permet de reconnaître la détermination des femmes qui choisissent d'exercer un métier traditionnellement occupé par des hommes. Ce concours permet également de proposer des modèles féminins forts et pertinents, qui peuvent exercer une influence positive certaine sur l’attrait des femmes envers l’industrie, ses métiers et ses occupations.

La CCQ tient à féliciter mesdames Santoire et Grenier de même que les autres lauréates du concours Chapeau, les filles !  pour leur audace et leur détermination à sortir des sentiers battus afin de gagner leur vie en bâtissant, aux côtés des hommes, le Québec de demain.