Retraite partielle

La retraite partielle est offerte à compter du 1er juillet 2014. Cette option permet au salarié de commencer à recevoir une première rente, celle du compte général. Par la suite, au moment qui lui convient, il peut demander de recevoir une deuxième rente, celle du compte complémentaire, qui s’ajoute à sa première rente.

Un salarié non retraité qui a commencé à participer au régime de retraite avant 2005 est admissible à la retraite partielle s’il satisfait aux quatre conditions suivantes :

  1. il a accumulé au moins 21 000 heures travaillées au régime de retraite (excluant celles prises en compte pour le calcul d’une prestation du compte général qui lui a déjà été payée);
  2. il est admissible à recevoir une rente du compte général;
  3. il a accumulé au compte général une rente d’au moins 150 $/mois, avant l’ajout du supplément de 12,5 %;
  4. il a un compte complémentaire dont la valeur est supérieure à 0$ à la date de sa retraite partielle.

Pour alléger le texte, la terminologie suivante est utilisée.

  • Un salarié est à la retraite complète lorsqu’il reçoit toutes les rentes auxquelles il a droit :
    • s’il a participé au compte général et au compte complémentaire, il est à la retraite complète lorsqu’il reçoit ses deux rentes;
    • s’il n’a pas participé au compte complémentaire, il est à la retraite complète lorsqu’il reçoit sa rente du compte général;
    • s’il n’a pas participé au comte général, il est à la retraite complète lorsqu’il reçoit sa rente du compte complémentaire.
  • Un salarié est à la retraite partielle lorsqu’il reçoit sa rente du compte général mais n’a pas commencé à recevoir sa rente du compte complémentaire (et il a participé au compte complémentaire).