Assurance dentaire

Certains régimes offrent des protections d’assurance dentaire, d’autres pas. Le Bulletin MÉDIC Construction de chacun des régimes fournit une description sommaire des protections offertes et les montants pouvant être remboursés. Des conditions particulières, des limites ou des exclusions peuvent s'appliquer au remboursement de certaines protections. Seul le Règlement sur les régimes complémentaires d'avantages sociaux dans l'industrie de la construction a une valeur juridique. Les montants sont limités à ceux fixés par le « Guide des tarifs et nomenclature des actes buccodentaires » publié par l’Association des chirurgiens dentistes du Québec et par le Guide des tarifs courants de l'association des denturologistes du Québec.

Les principales protections offertes sont :

Certains régimes couvrent aussi les soins d’orthodontie pour les enfants à charge de l’assuré.

Il est important de noter que l'enfant à charge âgé de 21 ans ou plus, même s'il satisfait aux conditions pour être reconnu (par exemple, s'il est aux études), n’est pas couvert par l’assurance dentaire offerte par MÉDIC Construction. En conséquence, les soins dentaires reçus à compter de la date du 21e anniversaire de l’enfant ne sont pas remboursés même s’ils font partie d’un plan de traitement autorisé par MÉDIC Construction. Par exemple, les soins d’orthodontie faisant partie d’un plan de traitement autorisé qui s’étendent sur plusieurs années cessent d’être remboursés dès que l’enfant atteint l’âge de 21 ans.

Certains soins dentaires peuvent être payés avec la carte MÉDIC Construction. Dans les autres cas, l’assuré doit payer le coût total des soins et soumettre une réclamation par la poste à MÉDIC Construction.

Téléchargement d'Adobe Reader Téléchargez gratuitement Adobe Reader en français.