Restaurations majeures

Le remboursement des restaurations majeures est limité à un maximum qui varie selon le régime d'assurance. Les montants sont limités selon le « Guide des tarifs et nomenclature des actes buccodentaires » publié par l’Association des chirurgiens dentistes du Québec. Les restaurations majeures ne sont pas remboursées par tous les régimes.  Pour connaître le montant remboursable des différents soins ou traitements surtout si leur coût est supérieur à 500 $, il est recommandé de soumettre un plan de traitement (estimation des frais) à MÉDIC Construction.  Le salarié reçoit par la suite une lettre de MÉDIC Construction l'informant du montant qui peut lui être remboursé. Les restaurations majeures peuvent, à certaines conditions, être payées à l'aide de la carte MÉDIC Construction.

La couverture pour les soins dentaires comprend les protections suivantes :

  • Facettes et incrustations en porcelaine, en résine, en céramique ou, si les restaurations ne peuvent être faites avec d’autres substances, en or; le remplacement de ces éléments seulement s’ils sont en place depuis au moins 5 ans;
  • Installation initiale d’une prothèse permanente amovible (dentier) complète ou partielle et de prothèses de transition ou immédiate suite à une extraction;
  • Installation initiale d’une prothèse permanente fixe supportée par des dents naturelles (pont, couronne, corps coulé) à condition que cette installation fasse partie d’un processus d’extraction et de remplacement dans un délai de moins d’un an suivant l’extraction. Si l’installation est faite après ce délai, le remboursement est fait jusqu’à concurrence du coût d’une prothèse permanente amovible standard par maxillaire;
  • Remplacement d’une prothèse permanente identique à celle présente en bouche, si cette prothèse est en place depuis au moins 5 ans;
  • Rebasage ou réparation d’une prothèse permanente ainsi que l’addition de dents ou l’ajout d’une structure à une prothèse;
  • Installation initiale, par suite de l’absence congénitale d’une dent, d’une prothèse fixe permanente;
  • Frais de laboratoire jusqu'à 50 % des frais admissibles;
  • Les régimes d'assurance aux tuyauteurs AT, BT, RT1 et RT2 couvrent le remboursement de certains soins reliés aux implants dentaires; consulter le Bulletin MÉDIC Construction de ces régimes pour plus de renseignements.

 Des conditions particulières, des limites ou des exclusions peuvent s'appliquer au remboursement de certaines protections. Seul le Règlement sur les régimes complémentaires d'avantages sociaux dans l'industrie de la construction a une valeur juridique.

Téléchargement d'Adobe Reader Téléchargez gratuitement Adobe Reader en français.