Un besoin annuel de 8 000 nouveaux travailleurs

De 2002 à 2012, l’industrie de la construction a accueilli entre 11 000 et 16 000 nouveaux travailleurs annuellement. Ces admissions reflètent la vitalité de l'industrie de la construction et la capacité de celle-ci à s’ajuster à la demande de travailleurs.

Depuis 2013, les besoins de main-d’œuvre ont légèrement diminué et au cours des prochaines années, l'industrie de la construction devrait faire appel à environ 8 000 nouveaux travailleurs par année. L'industrie connaîtra encore des besoins de remplacement en raison du roulement assez important et du départ vers la retraite des travailleurs plus âgés. Sur une base annuelle, environ 13 % des travailleurs cessent de travailler au moins temporairement en tant que salariés de la construction, que ce soit en raison de départs à la retraite, de changements d'industrie, de créations d'entreprises, tandis que près de 6 % réintègrent l’industrie. En termes nets, les besoins de recrutement de l'industrie de la construction s'établissent donc à 7 %, et ce, strictement pour combler les besoins de remplacement.