Extérieur du Québec

Selon l’expérience de travail ou la formation, plusieurs options s’offrent aux candidats provenant de l’extérieur du Québec voulant intégrer l’industrie de la construction et aux détenteurs de certificats de compétence délivrés par la Commission de la construction du Québec (CCQ) voulant travailler hors Québec.

Travailler au Québec – candidats provenant de l’extérieur de la province

Le travailleur domicilié ailleurs au Canada ou le travailleur immigrant peut intégrer  l’industrie de la construction au Québec selon les voies d’accès habituelles :

En dehors des voies d’accès habituelles, il existe aussi un programme et des ententes permettant de faire reconnaître des qualifications pour travailler dans l’industrie de la construction au Québec. Ces derniers prévoient aussi que des travailleurs du Québec puissent travailler ailleurs au Canada ou en France. Certains critères doivent cependant être respectés.

Ententes et programme

Reconnaissance de la formation et de l’expérience de travail

Si un candidat ne répond pas aux critères des ententes ou du programme listés ci-dessus, il existe d’autres façons d’intégrer un métier ou une occupation réglementé de l’industrie de la construction au Québec. En effet, la formation et l'expérience de travail pertinentes acquises hors du Québec peuvent être reconnues dans l’apprentissage. Elles pourraient même permettre d'accéder directement à l'examen de qualification provinciale afin d’obtenir le statut de compagnon. Cliquez ici, pour obtenir plus d’informations.

Travailler hors du Québec

Pour les travailleurs québécois désirant travailler dans une autre province canadienne ou en France, la CCQ recommande de consulter directement les organismes responsables de la région d’accueil.

Transferts de cotisations d’assurance ou de retraite

Les travailleurs de la construction qui voyagent à travers le Canada et les États-Unis pour œuvrer sur différents chantiers peuvent regrouper toutes leurs cotisations dans un seul régime pour obtenir les meilleures protections. Cliquez ici, pour obtenir plus d’information.