Apprenti serrurier de bâtiment OU apprenti monteur d’acier de structure

Le changement réglementaire aura un impact sur les détenteurs d'un certificat de compétence apprenti (CCA) du métier de serrurier de bâtiment ou du métier de monteur d’acier de structure, selon qu'ils auront terminé ou non leur apprentissage.

La marche à suivre varie selon le nombre d’heures que vous avez effectué en date du 18 juillet 2013 :

Moins de 4 000 heures d’apprentissage cumulées?

Le CCA actuel sera converti en CCA monteur-assembleur.

Vous devrez toutefois effectuer une troisième période d’apprentissage de 2 000 heures, avant de passer l’examen de qualification provinciale du métier de monteur-assembleur. En d’autres termes, un apprenti monteur-assembleur doit effectuer trois périodes d’apprentissage de 2 000 heures (soit 6 000 heures au total), avant d’être admissible à l’examen de qualification provinciale du monteur-assembleur. Une fois cet examen réussi, vous obtiendrez votre certificat de compétence compagnon (CCC)  de monteur-assembleur.

4 000 heures d’apprentissage cumulées?

L'apprenti aura jusqu’au 17 juillet 2014 pour passer l’examen de qualification provinciale de son métier actuel (serrurier de bâtiment ou monteur d’acier de structure). Ses options varient ensuite selon la réussite ou l’échec à cet examen :

1. L'apprenti a réussi l’examen de son métier actuel (serrurier de bâtiment ou monteur d’acier de structure)?

Une fois son examen réussi, il obtiendra le CCC de son métier.

S'il a suivi le programme de montage structural et architectural (5299) à compter de 2006, il n’aura pas à suivre de formation complémentaire, car celle-ci était intégrée dans son programme d’études.

S'il a étudié le programme de montage structural et architectural avant 2006 ou s'il a accédé à l'industrie de construction par pénurie de main-d'oeuvre, il devra suivre une formation complémentaire. Cette formation devra être réussie d’ici le 17 juillet 2018 s'il souhaite obtenir le CCC de monteur-assembleur. S'il ne réussit pas la formation complémentaire d’ici le 17 juillet 2018, son CCC sera converti en un CCA de monteur-assembleur. Il sera alors considéré comme étant à sa troisième période d’apprentissage.

2. L'apprenti a échoué à l’examen de son métier actuel (serrurier de bâtiment ou monteur d’acier de structure)?

Il a droit à une seule reprise de l'examen de qualification de son métier actuel. L'examen doit cependant être repris avant le 17 juillet 2014.

S'il ne reprend pas son examen ou s'il échoue à nouveau, il devra alors effectuer une période d’apprentissage supplémentaire de 2 000 heures. Une fois qu'il aura effectué ses 6 000 heures d’apprentissage, il sera admissible à l’examen de qualification du métier de monteur-assembleur.

Il peut également décider de compléter son apprentissage (pour un total de 6 000 heures) et ainsi être admis directement à l'examen de qualification provinciale de monteur-assembleur.